Blog

Les entrailles de Nécropédia

 
Louis de Funès, Marco Perrin et Jean Carmet.
Dans « la Soupe aux choux » de Jean Girault (1981)

« Pourriez-vous rajouter l'acteur Marco Perrin, il n'est pas encore décédé. » C'est par ces mots pleins d'humour que le meilleur ami de l'une des plus grandes figures du cinéma français nous a rappelé à notre devoir de n'oublier personne.

Les nombreux fidèles de Nécropédia nous contactent régulièrement pour soumettre leurs célébrités préférées qui n'ont pas encore leur nécrologie anticipée. Mais c'est la première fois qu'une vedette nous contacte elle-même. Et pas des moindres. Marco Perrin en personne. L'acteur a joué dans les plus grands films français des années 70-80 (« L'Armée des ombres », « Les Valseuses », « Le Gendarme et les Extra-terrestres », « La Soupe aux choux », et tant d'autres succès populaires) jusqu'à ce qu'un AVC mette tristement fin à sa carrière en 1983. Paralysé, ce sont ses deux amis Jérémy et Jean-Marc qui depuis gèrent son fan-club (et sa page Facebook). Après une trop longue absence nous avons eu le plaisir de le retrouver à l'écran dans un documentaire de Jérémy Kaplan sorti en 2011 et retraçant sa vie.

Dans un article paru dans son édition du 7 août 2012 intitulé "Nécrologies éternelles", le quotidien s'intéresse aux nécrologies anticipées. Comment aurait-il pu conclure sans évoquer Nécropédia?

Le journaliste Jean-Jacques Larrochelle avait manifestement la page d'accueil du site Nécropédia sous les yeux lorsqu'il s'est attelé à la rédaction de son papier du jour. Il débute en effet par une reformulation, avec beaucoup plus de style je l'admets aisément, de l'article que nous publiâmes sur l'autonécrologie de Val Patterson, cet américain passé à la postérité pour avoir a écrit sa propre notice biographique.

Malicieusement dénaturée sur une page Facebook qui annonçait son décès, la nécrologie anticipée de la chanteuse belge a affolé les réseaux sociaux tout le week-end. Retour sur une affaire largement couverte par les médias.

Buzz : La nécrologie anticipée d'Annie Cordy détournée

page served in 0.036s (0,6)