Il se suicide avec une guillotine faite maison déclenchée par retardateur

[Olive, 2012-05-25] histoire vraie guillotine

Après avoir avalé 12 cachets de somnifère il s'allonge sous une guillotine qu'il avait lui-même fabriquée. Quelques heures plus tard un ingénieux système mécanique libère la lame qui tombe et lui tranche la tête.

Milbourne, nord de l'Angleterre début 2003. Boyd Taylor, un homme de 36 ans, a passé les trois derniers mois de sa vie à assembler dans sa chambre une guillotine de 8 pieds de haut (2,4 mètres) et 3 pieds de large (0,9 mètres). Une lourde lame très aiguisée pend à la verticale de l'oreiller, maintenue par un cable dont l'autre extrémité est accrochée à une planche calée au pied de son lit. Une scie électrique placée a proximité a été programmée pour se déclencher, scier la planche et libérer le cable.

La funeste machine était dissimulée derrière une seconde porte dont il avait pretexté l'installation à son père par mesure de sécurité suite à un cambriolage.

La nuit du drame, son père Robert Taylor, 60 ans, se souvient avoir entendu un fort roulement dans la maison, qu'il a pris pour un problème de cheminée. "Le lendemain je me suis levé à 6h30, à 8h30 j'ai frappé à sa porte et devant l'absence de réponse suis parti au travail" a-t-il déclaré aux enquêteurs. "Vers 16h lorsque je suis rentré, la porte était toujours vérouillée. J'ai su qu'il était arrivé quelque chose. Je l'ai enfoncée à coup de marteau pour découvrir Boyd étendu sur le lit et couvert de sang".

Le mécanisme était en effet prévu pour que la scie électrique s'éteigne automatiquement afin de ne pas éveiller les soupçons.

Chargé de l'enquète, le coroner Eric Armstrong tout en présentant ses condoléances au père du défunt a reconnu l'étonnante ingéniosité du dispositif.

 

Source: http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/1428408/Suicide-by-DIY-guillotine-and-an-ingenious-timing-device.html (2003)

O.L.

page served in 0.02s (0,7)