Michel Polac avait rédigé sa propre nécrologie

[Olive, 2012-08-14] nécrologie humour

Michel Polac avait rédigé sa propre nécrologie
 
Michel Polac (1930-2022)
Touche-à-tout, il a fini par toucher terre.

Dans le cadre d'un projet littéraire à la fin des années 80, le journaliste qui vient de nous quitter avait accepté d'écrire sa propre notice nécrologique. Elle commençait ainsi : Michel Polac (1930-2022).

Polac avait en effet accepté l'invitation de son ami Jérôme Garcin de participer à son «  Dictionnaire des écrivains contemporains de langue française par eux-mêmes » (1988), ouvrage atypique puisque les quelques 250 écrivains conviés étaient chargés d'y rédiger eux-mêmes leur propre notice nécrologique.

Dans un texte plein d'humour, il imaginait « s'éteindre nonagénaire au moment où il espérait secrètement son dernier exploit : mourir centenaire. » Perfectionniste et parce que l'on n'est jamais mieux servi que par soi-même, il proposait également son épitaphe : « Touche-à-tout, il a fini par toucher terre. »

Michel Polac nous a quitté octogénaire le 7 août 2012.

 

À lire en ligne, la nécrologie de Michel Polac par Michel Polac : http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20120807.OBS9130/michel-polac-par-lui-meme.html

O.L.

page served in 0.027s (0,7)